Conférences

WebINAF – Ateliers Parlons bouffe – Michel Boivin


L’utilité des cohortes longitudinales du Québec pour comprendre le développement des différences individuelles sur les plans nutritionnels et métaboliques

L’utilité des cohortes longitudinales du Québec pour comprendre le développement des différences individuelles sur les plans nutritionnels et métaboliques.

Résumé :

La présentation fera un survol descriptif de deux cohortes de naissance, l’Étude des jumeaux nouveau-nés du Québec et l’Étude longitudinale de développement des enfants du Québec, et de leur potentiel pour décrire et comprendre, dans une perspective bio-sociale, le développement humain. Ces cohortes, dont le suivi est toujours en cours, ont régulièrement documenté à partir de la naissance le développement cognitif, émotionnel, comportemental et scolaire, de même que les états de santé de plusieurs milliers d’enfants et de leur famille. Seront mis en lumière le potentiel des données se rapportant aux aspects nutritionnels et métaboliques.

Michel Boivin , Ph. D.

Professeur titulaire à l’École de psychologie, faculté des sciences sociales de l’Université Laval, membre-chercheur associé de l’INAF

Après un stage postdoctoral à la University of Colorado, à la University of Denver et à la Vanderbilt University, M. Boivin a obtenu une bourse de recherche du CRSH et a occupé tour à tour, à l’École de psychologie, des postes de chercheur-boursier (1987), de professeur subventionnel (1989) et de professeur régulier (1990). Il a obtenu une bourse de carrière (chercheur chevronné) des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC; 2000-2005) et, par la suite (2004-2011), une Chaire de recherche du Canada. Il a été président de la Société québécoise pour la recherche en psychologie (SQRP; 1996-1999) et directeur adjoint de l’École de psychologie (2002-2005). Il est directeur pour l’Université Laval du Groupe de recherche sur l’inadaptation psychosociale chez l’enfant et l’adolescent (GRIP), un centre de recherche interuniversitaire qui vise la compréhension interdisciplinaire du développement des difficultés d’adaptation chez les enfants et l’identification des moyens les plus efficaces pour les prévenir. Il dirige un programme de recherche sur les composantes biologiques, psychologiques et sociales du développement du jeune enfant, programme qui prend appui sur des études longitudinales d’envergure dont l’Étude des jumeaux nouveau-nés du Québec (ÉJNQ) et l’Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ÉLDEQ). Enfin, il dirige le Réseau stratégique de connaissances sur le développement des jeunes enfants (RSC-DJE) qui vise la mobilisation des connaissances sur cette question et qui appuie la construction de l’Encyclopédie sur le développement du jeune enfant dont il est l’un des éditeurs. Monsieur Boivin est membre la Société royale du Canada.

Pour vous inscrire et recevoir le lien Zoom, cliquez ici.

Partager l’événement

Partager l’événement

Quand?

18 février 2022

10:00 - 11:30

Où?

En ligne