PARTAGER

Produits et coproduits marins

C’est grâce aux procédés de séparation et de fractionnement de nombreux extraits de poissons et produits marins qu’on a pu tester et démontrer leur potentiel pour la santé humaine. Citons en exemple les approches combinant l’hydrolyse enzymatique et le fractionnement des hydrolysats par focalisation isoélectrique et procédés baro ou électromembranaires. Les applications possibles de cette biomasse riche et abondante vont du potentiel antimicrobien pour l’alimentation (peptides issus de coproduits du crabe des neiges) à la modulation de la réponse glycémique (dérivés bioactifs d’algues brunes).