PARTAGER

Calendrier des événements

Mardi 17 juillet 2018

Retour au calendrier

Conférences sur les antimicrobiens naturels

Severine Zirah et Sylvie Rebuffat

[Grandes conférences de l'INAF]

** Heure de début des conférences à confirmer **

Conférence organisée par le Laboratoire international associé en bioproduction d'antimicrobiens naturels (LIAAN)

Méthodes spectroscopiques globales ou ciblées pour appréhender la biosynthèse et le rôle fonctionnel des peptides lasso

Séverine Zirah, participant à des projets de recherche en collaboration avec l’équipe d’Ismaïl Fliss, présentera ses travaux portant sur l’intérêt des approches globales et ciblées de spectrométrie de masse pour appréhender la biosynthèse, la régulation et le rôle biologique des peptides lasso. Ces peptides lasso constituent une famille de peptides bactériens caractérisés par une structure entrelacée de type [1]rotaxane. Ils sont issus d’un précurseur biosynthétisé par la voie ribosomale soumis à des modifications post-traductionnelles, conduisant à la formation d’un cycle macrolactame dans lequel est insérée et piégée stériquement la queue C-terminale du peptide. 

À propos de la conférencière : 

Mme Zirah est maître de conférences au Muséum national d’Histoire naturelle (Paris, France) dans l’unité Molécules de Communication et Adaptation des Microorganismes. Elle a participé au développement de différentes méthodes de spectrométrie de masse ciblées pour obtenir une signature de la structure lasso, permettant ainsi d’examiner les mécanismes de biosynthèse et les relations structure / activité d’un peptide lasso antibactérien, la microcine J25. La spectrométrie de masse en tandem via différents modes d’activation des ions et la mobilité ionique se sont révélé être des méthodes rapides et efficaces pour mettre en évidence une structure lasso, et ces méthodes ont pu être validées sur une collection de peptides découverts par exploration de génomes. 

Les bactériocines des bactéries à Gram-négatif: de leurs mécanismes d'activité antibactérienne à leur potentiel comme alternatives aux antibiotiques 

L'émergence rapide de bactéries résistantes aux antibiotiques est un phénomène mondial qui met en péril l'efficacité des antibiotiques conventionnels actuellement sur le marché. La crise de la résistance aux antibiotiques doit être aujourd'hui traitée dans le contexte "One Health" qui considère que les santés humaine, animale et environnementale sont interdépendantes et ne doivent pas être prises en compte indépendamment, mais globalement. La composition et la stabilité du microbiote intestinal sont aujourd'hui reconnues comme critiques pour de nombreuses pathologies incluant les maladies inflammatoires de l'intestin, le cancer, le diabète, l'obésité et les maladies infectieuses. Ainsi, éradiquer les pathogènes sans perturber le microbiote est devenu un challenge de premier plan.

Les bactéries sécrètent des peptides de défense nommés bactériocines qu'ils utilisent pour les compétitions microbiennes. Un grand nombre de ces peptides d'origine ribosomale sont modifiés post-traductionnellement par des enzymes spécifiques codées par des gènes appartenant aux clusters de gènes de biosynthèse des peptides. Ils exercent généralement des activités antibiotiques puissantes et à spectre étroit, résultant de mécanismes d'action complexes et originaux. La microcine E492, un peptide sidérophore de Klebsiella pneumoniae et la microcine J25 produite par Escherichia coli seront prises comme modèles pour décrire différent aspects de leurs biosynthèses et mécanismes d'action et examiner le potentiel des bactériocines comme alternatives aux antibiotiques dans les pratiques d'élevage, ou en médecine humaine ou animale.

À propos de la conférencière :

Mme Sylvie Rebuffat, une collaboratrice de longue date du professeur Ismaïl Fliss, est professeure au Muséum national d’Histoire naturel à Paris en France dans l’unité Molécules de Communication et Adaptation des Microorganismes. Ses travaux de recherche portent principalement sur les aspects moléculaires des processus adaptatifs et des mécanismes de défense développés par des microorganismes, en particulier bactéries et archées, dans différents écosystèmes.

Présentations en français 

Vous ne pouvez pas vous déplacer? Ces présentations seront offertes en webconférence. Cliquez sur le lien suivant quelques minutes avant l'événement et téléchargez le plugin du logiciel Adobe Connect: https://classevirtuelle.ulaval.ca/inaf-webinaire/

Date et heure
Mardi 17 juillet 2018, 9h
Lieu

Pavillon des Services, local 1724

Université Laval

2440, boulevard Hochelaga

Québec (Québec) G1V 0A6

Personne-contact

helene.gaudreau.1@ulaval.ca