PARTAGER

Projet PCOS

 

Le rôle de la protéine de poisson comme agent insulino-sensibilisant chez des femmes présentant un syndrome des ovaires polykystiques 

 


 

Description du projet

Ce projet vise à évaluer les effets d'une diète de poisson maigre sur la résistance à l'insuline, le profil hormonal, le cycle menstruel et les fonctions ovariennes de même que sur le cholestérol et les gras sanguins.

Critères d'admissibilité

  • Être une femme âgée entre 18 et 45 ans, non-ménopausée
  • Être non-fumeuse
  • Avoir un surplus de poids
  • Présenter un syndrome polykystique ovarien (cycle menstruel irrégulier et/ou troubles de fertilité)
  • Être insulino-résistante

Votre implication

  • Au cours de deux périodes de 12 semaines chacune, vous devrez suivre deux diètes selon un plan alimentaire précis.
  • Consommer un repas par jour à l'INAF
  • Participer à 5 tests de tolérance au glucose d'une durée de 2 heures chacuns.

Vous recevrez

  • Une compensation financière

Cette étude a été approuvée par le Comité d’éthique à la recherche clinique du CHUL (projet C09-08-078) et est dirigée par la chercheuse Hélène Jacques.