PARTAGER

Projet CHOCOPO

 

Chocolat et sensibilité de la peau aux ultraviolets: une étude clinique randomisée à double insu.

 

Description du projet

Ce projet vise à évaluer l'effet de la consommation de chocolat riche en polyphénols sur la sensibilité de la peau aux ultraviolets évaluée par la dose érythémateuse minimale (DEM) (dose minimale entraînant l'apparition d'érythème cutanée (rougeur)).

Critères d'admissibilité

  • Femme âgée entre 20 et 65 ans, non fumeuse 
  • Présenter une peau blanche qui brûle systématiquement au soleil; bronze pas ou très peu
  • Avoir un teint clair
  • Ne pas fréquenter les salons de bronzage
  • Ne pas prendre de suppléments ou de produits naturels (huile de poissons, coenzyme, Q10, ail, lycopène, bêta-carotène) à l'exception de ceux prescrits par le médecin
  • Ne pas avoir d'allergie ou d'intolérance aux noix ou au chocolat
  • Ne pas avoir d'antécédents de cancer de la peau
  • Ne pas prendre de médicaments pour la peau ou d'anti-hypertenseurs
  • Ne pas avoir débuté une hormonothérapie de remplacement ou une contraception hormonale dans les 6 derniers mois
  • Avoir un indice de masse corporelle inférieur à 30

Votre implication

  • Une première visite d'une durée de 30 minutes incluant des questionnaires, une mesure de la tension artérielle et la prise des mesures anthropométriques.
  • 4 visites d'une durée de 1 heures incluant des questionnaires, la prise des mesures anthropométriques, un prélèvement sanguin à jeun et des mesures de la sensibilité, de l'hydratation et de l'élasticité de la peau.
  • Retour 24 heures après chaque visite pour évaluer la couleur de la peau (10 min.)
  • Manger 3 carrés de chocolat par jour durant 12 semaines.

Ce projet a été approuvé par le Comité d’éthique de la recherche clinique de l'Université Laval (#2011-027 A2 / 01-02-2012) et est dirigé par la chercheuse Sylvie Dodin.