PARTAGER
30 janvier 2019

Récompense pour l’Observatoire de la qualité de l’offre alimentaire de l’INAF


Lauréat d’un prix au Gala DUX 2019

L'équipe de l'Observatoire lors du Gala

Près de 500 acteurs de l’agroalimentaire étaient présents lors de la dernière édition du Gala DUX, rendez-vous annuel de rayonnement des leaders du milieu. L’Observatoire s’y est mérité un prix dans la catégorie « Projets » saluant ainsi sa contribution à l’effort collectif visant l’amélioration de la qualité de l’offre et la promotion de saines habitudes alimentaires.

« Nous sommes très fiers de voir être récompensé le travail de cette équipe exceptionnelle. En trois ans d’existence seulement, l’Observatoire a su positionner sa pertinence et son utilité sociale en générant des informations objectives et crédibles », souligne Renée Michaud, directrice exécutive et au développement de l’INAF.

L’Observatoire génère des nouvelles données en étudiant la qualité nutritionnelle des produits les plus achetés par les consommateurs. Réel dispositif collectif, il peut compter sur la mobilisation de plus de 30 partenaires-clés au sein d’une gouvernance inclusive et robuste pour soutenir ses travaux. En effet, l’Observatoire fédère les forces vives d’acteurs de différents horizons que sont les décideurs (santé, agriculture), l’industrie bioalimentaire, la communauté scientifique et les consommateurs. « En tant que chercheuse, c’est plus que stimulant de pouvoir contribuer à un projet de telle envergure qui contribue concrètement à l’amélioration de la qualité de l’offre alimentaire », évoque Véronique Provencher, la présidente du comité scientifique de l’Observatoire.

Après avoir étudié sept catégories d’aliments populaires dont les céréales à déjeuner, le pain tranché, les viandes tranchées et les pizzas surgelées, l’équipe a dans sa mire 10 autres catégories à analyser dans les deux prochaines années. « D’autres étapes importantes dans la poursuite des travaux de l’Observatoire prendront également leur envol sous peu avec le déploiement d’un plan de mobilisation des connaissances visant à soutenir l’industrie bioalimentaire québécoise à améliorer la qualité nutritionnelle de ses produits », mentionne Laurélie Trudel, la coordonnatrice exécutive de l’Observatoire.

Le succès des travaux de l’Observatoire ne serait pas possible sans l’implication et l’engagement de nombreux collaborateurs et partenaires : le Gouvernement du Québec, Santé Canada, le CIUSSS de la Capitale-Nationale, l’Université Laval, les Hautes Études Commerciales, l’Ordre professionnel des diététistes du Québec, l’Institut national de santé publique, Edikom, Agriculture Agroalimentaire Canada, l’Union des producteurs agricoles, le Conseil de la transformation alimentaire du Québec et Protégez-vous.