custom article writing research paper topic sentence essay writers for hire christina bssler dissertation getting a girlfriend in college argument essay topics middle school homework help for flatland a romance benefits of random assignment dissertation in a week
PARTAGER
28 octobre 2020

L’INAF reçoit une importante subvention pour le développement de ses plateformes de recherche


Plusieurs nouveautés verront le jour

L’INAF est fier d’annoncer l’obtention d’une subvention du ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) du Québec pour le développement de ses plateformes de recherche. Cet appui financier de 600 000 $ sur trois ans vise à soutenir la recherche technologique d’envergure dans des secteurs stratégiques et en émergence.

Grâce à cette subvention, l’INAF ajoute du personnel hautement qualifié pour l’utilisation de ses infrastructures de calibre mondial qui comptent:

  • une nouvelle plateforme métabolomique constituée de deux spectromètres de masse à haute résolution;
  • un service d’aide aux traitements des données de métagénomique du microbiote intestinal;
  • un modèle très sophistiqué M-Twin-SHIME, qui s’ajoute aux deux modèles de digestion in vitro;
  • cinq fermenteurs pour la simulation d’un microbiote colique;
  • une plateforme d’extraction des composés bioactifs à l’échelle pré-pilote;
  • de nouveaux équipements analytiques de composés alimentaires ou de composés métaboliquement actifs;
  • des moyens permettant d'actualiser ses outils de promotion et d'augmenter la portée de ses actions.

« La science et la technologie évoluent rapidement. Elles requièrent sans cesse du nouveau personnel hautement qualifié, surtout lorsqu'il s'agit de rendre l'utilisation des plateformes de recherche accessibles aux chercheurs et à leurs équipes. L'aide de notre gouvernement facilitera ainsi la réalisation des travaux de l'INAF sur la nutrition et les aliments au Québec », souligne Joëlle Boutin, députée de Jean-Talon.

« La métabolomique, soit l’étude de l’ensemble des molécules produites par le métabolisme des organismes vivants, est une approche analytique qui ouvre la voie à une meilleure compréhension de la biologie des systèmes. Elle peut contribuer à fournir des outils diagnostiques uniques et puissants qui seront utilisés notamment pour comprendre le rôle de la nutrition sur la modulation du microbiote intestinal et sur l’étiologie de maladies chroniques sociétales » explique le chercheur Yves Desjardins, responsable scientifique de la nouvelle plateforme métabolomique.

« Cette subvention structurante permet d’ajouter plusieurs services analytiques à ceux déjà offerts aux scientifiques et aux partenaires de recherche de l’INAF. Grâce à cette subvention structurante, l’INAF augmente de façon significative l’expertise de son équipe de professionnels de recherche et s’enrichira de trois nouvelles ressources hautement qualifiées » mentionne Renée Michaud, directrice générale.

Chef de file en alimentation durable au Québec, l’INAF est un institut de recherche de l’Université Laval supporté financièrement par le Fonds de recherche en nature et technologies du Québec. Ses quelque 100 chercheurs collaborent annuellement avec plus de 200 partenaires industriels des secteurs bioalimentaire, de la nutrition et de la santé.

Information :   Hélène Marceau, responsable des communications
                      (418) 656-3527