PARTAGER
04 février 2020

Deux projets remportent les honneurs aux Grands Prix DUX


Les vitrines technologiques du Grand Marché de Québec et L'Escargot gourmand vainqueurs

Le mercredi 29 janvier dernier avait lieu le gala des Grands prix DUX Mieux Manger Mieux Vivre, qui célèbrent, auprès du public, l’audace et l’action, par la reconnaissance des leaders en matière de santé par l’alimentation.

Félicitations à Jeanne Loignon et Catherine Trudel-Guy, diplômées de la maîtrise en nutrition et étudiantes de l'INAF, qui ont remporté, avec leur entreprise l’Escargot Gourmand, le prix Entreprise démarrage.

L'entreprise propose une alternative au suremballage des aliments en offrant une grande variété et une accessibilité de produits de qualité en vrac et sans emballage, locaux et écoresponsables. Cette initiative vise à promouvoir et faciliter un mode de consommation écoresponsable au sein de la communauté de Sillery et des environs.

Le partenariat entre l’INAF, la FSAA et le Grand Marché de Québec s’est également vu remettre un prix dans la catégorie Entreprise non alimentaire, Institution et OBNL.

Ce partenariat entre l’Université Laval et Le Grand Marché de Québec comporte deux volets. Le premier vise à amener la science derrière l’assiette au cœur de l’expérience du marché. À travers des vitrines technologiques et de l’animation, le projet informe la population et les sensibilise à l’importance de saines habitudes de vie et de consommation responsable.

Le second volet du projet vise à favoriser l’accès à la saine alimentation pour les communautés socioéconomiquement défavorisées et d’assurer que ce nouveau dispositif régional offre une contribution locale. En effet, les surplus des producteurs sont réutilisés dans un projet de transformation alimentaire, permettant le développement de compétences alimentaires des citoyens dans le besoin. Cette collaboration a été tissée avec la mobilisation locale de Limoilou, portée par le CIUSSS, comportant plus de 20 acteurs communautaires et le P’tit Marché solidaire de Limoilou ainsi que des citoyens « experts de vécu ».