PARTAGER
11 février 2019

Des chercheuses de l’INAF à l’honneur


Elles font partie de la dernière campagne de notoriété de l’Université Laval

Peut-être aurez-vous la chance de remarquer les visages de Sylvie Turgeon, Véronique Provencher, Catherine Bégin et Julie Robitaille dans les prochaines semaines un peu partout dans la Ville de Québec et sur le Web.

En effet, les quatre chercheuses de l’INAF font partie des professeurs choisis par l’Université Laval pour sa dernière campagne de notoriété. L’objectif de cette campagne est de démontrer l’effet concret des travaux menés à l’Université. Pour ce faire, l’institution d’enseignement supérieur a choisi de regrouper des professeurs de différentes facultés autour d’un même domaine d’application afin de démontrer la transdisciplinarité des projets de recherche qui y sont menés.

« L’interdisciplinarité étant l’un de nos fers de lance, nous sommes extrêmement fiers de voir que l’INAF y est si bien représenté, commente Renée Michaud, directrice exécutive et au développement de l’INAF.  D’autant plus qu’il l’est par des femmes scientifiques chevronnées alors qu’à l’heure actuelle moins de 30% des chercheurs dans le monde sont des femmes ».

Il sera bientôt possible de découvrir, par le biais de pages Web, l’apport de ces chercheuses dans la recherche sur l’impact des habitudes alimentaires en périnatalité, sur l’amélioration de la qualité des aliments et sur la compréhension des facteurs qui influencent nos choix et habitudes alimentaires.