correction de la dissertation du bac de franais 2011 how to have a business plan dissertation speech therapy assignment help in nepal dissertation on sales promotion how to write my college essay critical thinking inventory dieter jaksch phd thesis business continuity plan components college essay words to use
PARTAGER
17 septembre 2020

Alain Doyen nommé directeur par intérim de l’INAF


Le chercheur prendra la relève pour la prochaine année

L’INAF est fier d’annoncer que le chercheur Alain Doyen a été nommé directeur par intérim. Madame Sylvie Turgeon, qui occupe le poste depuis 2014, prendra en effet une année d’études et de recherche afin de concentrer ses actions sur ses différents projets de recherche.

Après avoir complété ses études doctorales et un stage postdoctoral en sciences et technologies des aliments à l’Université Laval, M. Doyen a œuvré en tant que chargé de projets puis directeur R&D au Centre de Développement Bioalimentaire du Québec à La Pocatière de 2012 à 2014. Il a été recruté en 2014 par le Département des sciences des aliments de l’Université Laval et construit depuis, au sein de l’INAF, une programmation de recherche visant à transformer de manière durable les matrices alimentaires conventionnelles, émergentes et alternatives pour la production d’ingrédients novateurs.

Membre régulier de l’INAF, Alain a participé à l’essor de l’Institut, notamment en tant que membre du Comité aviseur (2015-2017) puis co-directeur (2017-2018) et directeur scientifique du Service de soutien à l’innovation (SSI) depuis 2018. Il est également membre du comité des plateformes analytiques.

« Cette nomination à titre de directeur par intérim de l’INAF au cours de la prochaine année est pour moi un très grand honneur et une fierté immense, confie Alain Doyen. Je suis impatient de poursuivre le travail de Sylvie et d’enrichir les différents initiatives mises en place afin de favoriser le développement et la qualité de la recherche effectuée au sein du regroupement et son positionnement à l’échelle internationale. »

Des projets structurants sur la matrice alimentaire


Pour Sylvie, la prochaine année se fera sous le signe de la poursuite du développement de projets de recherche structurants sur la matrice alimentaire et l’étude de son rôle central sur les propriétés des aliments. Les tendances actuelles visent à produire des aliments éthiques, sains et socialement responsables pour contribuer à une alimentation durable mais ceux-ci doivent être savoureux, et la matrice module tous les aspects de la qualité d’un aliment incluant les perceptions sensorielles. En plus des projets en cours sur les produits laitiers, d’autres visent l’appui au développement de formulations alimentaires simples par l’utilisation de purées de légumineuses, par exemple. Plusieurs projets s’inscriront dans le contexte du GastronomiQc Lab, permettant de rejoindre à la fois le secteur de la restauration et du bioalimentaire.
 
« Faire équipe avec des chercheurs de cette trempe pour assurer l’essor et le rayonnement de notre Institut est un privilège, assure Renée Michaud, directrice générale de l’INAF. Sous le leadership de Sylvie, l’INAF a pu poursuivre sa croissance et prendre un virage vers des thématiques de recherche qui convergent autour de l’alimentation durable. L’expertise d’Alain permettra de poursuivre dans cette voie et de consolider notre rôle de leader à l’échelle tant locale qu’internationale. Nous souhaitons un bon ressourcement à Sylvie et bienvenue à Alain».