PARTAGER
30 mai 2018

« Ruée vers les algues du Québec »


Le Devoir cite des chercheurs de l’INAF

Elles ont fait leur apparition dans nos assiettes il y a déjà quelques années, mais on commence à peine à découvrir toutes leurs propriétés nutritionnelles. Les algues sont encore méconnues, mais ont un potentiel exceptionnel pour la santé!

Le Devoir citait récemment dans un article deux chercheurs de l’INAF sur les dernières avancées scientifiques de ce nouvel aliment aux bénéfices surprenants.

La chercheuse Lucie Beaulieu y rappelle que les nombreux bénéfices nutritionnels et gustatifs de ces composés marins font déjà partie de nombreux produits offerts sur le marché. Mme Beaulieu possède d’ailleurs une expertise reconnue sur les propriétés antioxydantes des algues et s’est même intéressée à son ajout dans le camembert. 

Éric Tamigneaux, professeur à l’École des pêches et de l’aquaculture du Québec du Cégep de la Gaspésie et des Îles et lui aussi affilié à l’INAF, s’est quant à lui intéressé à la culture des algues. Dans cet article, il exprime bien les avantages des eaux québécoises pour la culture de l’algue et les caractéristiques de la laminaire sucrée, étant jusqu’ici la seule variété adaptée pour la culture locale.